Bahagon Connexion HTML Inscription
Mot de passe perdu
ACCUEIL CRYPTE DES VAINQUEURS

BIENVENUE SUR BAHAGON!

Bahagon était un jeu en ligne gratuit qui vous laissait vous amuser dans un univers médiéval virtuel avec une foule d'autres joueurs. Bahagon était l'un des rares jeux de type MMORPG offert exclusivement en français et qui s'adressait à un public francophone.

Après plus de 15 ans d'existence, le jeu est maintenant fermé pour de bon.

Message du jour

2016-12-31
Bahagon est maintenant fermé.

Merci à tous d'avoir participé à cette incroyable épopée qui aura durée plus de 15 ans.
Pour être informé des projets futurs: Notre page facebook.

2016-12-27
Message de Samuel
La fin approche et vous n'aurez que vous à blâmer. Pendant que Chaos vous amusait avec ses petits jeux de guerre, son « concours », vous êtes restés aveugles à ce qui se passait autour de vous. Les propriétaires réels de vos terres ont continué à s'enrichir sur votre dos, les charmeurs à vous manipuler, le système à vous conforter dans vos certitudes. Votre ignorance les nourrit, la division est leur arme, la guerre fait leur profit. Profitez de ce grand feu d'artifice à l'égide de l'individualisme pour vous demander si Chaos est le sauveur qu'il prétend être...

Message de Phoenix
S'il semble inévitable que la fin d'un cycle approche, il est important de se rappeler que nous n'en sommes pas à la première apocalypse. Nous sommes certes peu et ils sont si nombreux. Maintes et maintes fois nous aurions pu baisser les bras, mais jamais nous n'avons renoncé à nous battre. Ce sont des siècles de conflit qui ont formé ce que nous sommes aujourd'hui. C'est dans l'adversité que nous avons su nous dépasser. Au terme des alliances, des déchirements, des victoires et des déceptions, nous sommes plus proches que jamais d'être les maîtres de notre destin. Si proche sommes-nous de la fin, elle n'existe pas. Les rencontres, les amitiés, les idées, la folie, l'espoir... La fibre même de ce que nous sommes ne peut disparaître et survivra au-delà de nous, génération après génération. Méfions-nous de ceux qui proposent des solutions trop simples à des problèmes complexes. Si, tel que le proclame Samuel, la fin est proche, réjouissons-nous. Le feu n'est pas l'ennemi de l'oiseau majestueux, c'est un appel à faire encore mieux.