Bahagon Connexion HTML Inscription
Mot de passe perdu
SOMMAIRE RÈGLES D'ENGAGEMENT INTRODUCTION AU JEU VOTRE COMPTE LES TYPES DE PARTIES JEU DE RÔLE LA CARTE LE COURRIER LE MARCHÉ LA MAGIE BÂTIMENTS ET RECHERCHES HABILETÉS RACES UNITÉS MILITAIRES DESCRIPTION DES UNITÉS LA LOI ET LES PUNITIONS PAUSES ET VACANCES FAQ

Elfe des bois

Les Elfes des Bois sont l'une des plus anciennes races de Thessalie. Ils vivent traditionnellement au coeur des forêts, préférant le contact direct avec la nature malgré leur culture raffinée. Êtres de paix, sages et bienveillants, ils ont vite compris la taille des dangers qui menaçaient le domaine sylvestre. Et ils se sont adaptés, faisant appel à des forces millénaires pour les soutenir dans leur combat. 
 
 


1- Esprit de la forêt (Archer, Spirituel)

Bien avant les bouleversements entraînés par l'arrivée des créatures mystiques, les Elfes connaissaient ces habitants immatériels des domaines sylvestres, capables de faire bouger les objets à distance. Attachés aux arbres et aux plantes sans les racines desquels ils ne pourraient exister, les Esprits de la Forêt ont fait savoir leur courroux à tous les intrus irrespectueux de la Nature et coupeurs de bois. Mais effrayés par les monstres infernaux, ils ont demandé la protection des Elfes des Bois et harcellent maintenant tous leurs ennemis, difficiles à atteindre et surgissant du sol quand on ne s'y attend pas.



2- Forestier de la Meute (Mêlée, Sentinelle)

Dans la société sylvaine, chacun participe à l'harmonie qui doit rêgner entre les Elfes et les créatures des bois. C'est pourquoi les jeunes Elfes des deux sexes sont trés tôt mis au contact des autres habitants de la forêt, matériels ou immatériels, afin d'y apprendre ce qui compte le plus. La race des loups est traditionnellement chargée de surveiller les comportements des élèves de la Nature, d'où le nom de Forestier de la Meute. Yeux et oreilles de leur peuple en leur domaine, ils peuvent se révéler trés efficaces quand il s'agit de le défendre.



3- Archer Centaure (Archer, Magique, Sauvage)

Lorsque les guerres de pouvoir entre Anathoïs commencèrent, les Centaures qui vivaient librement en Thessalie rejoignirent les Elfes pour défendre cette liberté. Féroces guerriers à la colère terrible, ils préfèrent l'arc aux autres armes mais s'en servent à bout portant, tentant jusqu'à la fin de briser les rangs ennemis. Archers, leur sang magique rend leurs flèches redoutables. Montures, ils peuvent prendre jusqu'à deux archers supplémentaires avec eux.



4- Pégase (Aérien, Embuscade)

Aprés les guerres des premiers Anathoïs, les Pégases ont refusé de se laisser monter à nouveau et ont préféré s'enfuir. Mais sentant les ravages des conflits s'approcher de leurs refuges dans les collines boisées du sud thessalien, ils ont anticipé la menace en s'alliant aux Elfes Sylvains. Leur capacité à alterner rapidement vol dans les airs et galop au sol est d'une trés grande utilité lors des assauts, pour surprendre les troupes ennemies.



5- Guerrier Elfe (Mêlée, Raid)

La majorité des elfes des bois combattent à l'aide de leurs seuls arcs, voire de fines javelines, préférant le harcellement au choc frontal. Toutefois ceux d'entre eux qui apprennent plus avant l'art des armes démontrent les qualités naturelles de ce peuple, habile à la parade et à l'esquive comme pas un. Ils forment alors des groupes trés mobiles, tantôt soudés et tantôt dispersés, particulièrement craints pour leurs attaques imprévisibles sur le territoire ennemi.



6- Guerrière de l'Aube (Mêlée, Bouclier, Enragé)

Ordre trés ancien chez les Sylvains, les Guerrières de l'Aube sont aussi vouées à la bataille rangée que les guerriers Elfes à la guerrilla. Aux armes légères et à l'absence d'armure de ces derniers, elles préfèrent la double-lame, un assortiment de diverses dagues et une armure intégrale particulièrement décourageante pour les archers adverses. Les rituels communs qu'elles pratiquent et leur sens du devoir rendent tout recul impossible une fois lancées dans la bataille, sauf ordre expresse de leurs chefs.



7- Baliste d'argent (Archer, Embuscade, Siège)

Les Elfes Sylvains n'étaient guère portés sur les armes de siège et l'art de construire de manière générale, sans compter leur répugnance à couper du bois pour s'en servir ainsi. Mais devant les menaces grandissantes, ils en façonnèrent une bien à leur manière: une baliste toute en argent qui puise sa force dans les rayons du Soleil et de la Lune à la fois. Moins efficace pour défendre leurs forêts à cause de l'écran végétal, elle se révèle parfaite pout mettre à terre troupes et forteresses ennemies car plus elles parcourent de distance et plus la force d'impact de ses flèches grandit.



8- Licorne ailée (Aérien, Sentinelle)

Créatures aussi féériques que méconnues, liées au chocs entre les Plans, les Licornes ont été libérées par les Druides et l'Anathoï Earwen de leur prison de magie. Ingrates à leur libératrice, elles ont mis leurs pouvoirs au service des forêts sauvages et des Elfes qui les défendent, s'éloignant rarement des frondaisons qu'elles surveillent. Bien que dépourvues d'ailes, on les dit "ailées" car elles peuvent marcher sur l'air. Leurs charges depuis les cieux sont fort dangereuses, la pointe de leurs cornes émettant alors une aura qui dématérialise ceux qu'elle touche.



9- Druides d'Elfiquia (Archer, Carapace, Magique)

Ignorant trop longtemps les combats, les Druides ne s'aperçurent que tard des dommages causés à la Nature par les batailes sanglantes et les besoins matériels des Anathoïs et de leurs armées. Aprés concertation, ils jugèrent les Elfes des bois comme les moins déraisonnables de Thessalie et mirent leur puissante magie à leur service. Un druide officie presque toujours sous une coupole magique de ronces et d'épines qu'il fait jaillir du sol, obligeant celui qui veut le tuer à y faire passer une flèche ou son propre corps. Au grand dam des esprits aériens que ses sortilèges menacent.



10- Eldar d'Anadriel (Aérien, Embuscade, Sauvage)

Les Eldars d'Anadriel sont des Elfes, bénis par l'Anathoï du même nom et dôtés ainsi de la faculté de voler à grande vitesse. Leur force et leurs réflexes ayant été décuplés par la même occasion, ils n'ont pas leur pareil pour fondre sur les rangs ennemis et abattre un grand nombre d'adversaires successivement, préférant l'offensive à outrance au moindre recul. Ces qualités les rendent toutefois plus habiles à l'assaut éclair qu'à la défense vigilante.



11- Archer de Mirkwood (Archer)

Bien peu d'Elfes deviennent Archers de Mirkwood car seuls quelques élus peuvent seulement y prétendre. Lorsque les songes se font persistants, ceux qui ont été choisis quittent les leurs et sont emmenés par les Druides en la mystérieuse forêt de Mirkwood, dont le nom elfique est secret et dont on dit qu'elle peut apparaître en plusieurs endroits à la fois. C'est là que ceux qui en sont dignes sont adoubés par le domaine sylvestre. Désormais changés, leur peau et leurs cheveux pouvant virer de l'argent éclatant au vert de la sève et prendre encore bien d'autres teintes, leurs flèches sont plus que des flèches, elles déchaînent des tourbillons ou se transforment en nuées tranchantes. Leur étrangeté même est une arme.



12- Phoenix (Aérien, Magique)

Représentant le feu alchimique et secret, ces oiseaux magnifiques sont d'une puissance et d'une pureté incomparables. Leur nature explique qu'ils se consument eux-mêmes et renaissent continuellement de leurs cendres, à moins qu'elles n'aient été dispersées ou qu'un puissant sortilège soit la cause de leur mort. Non seulement ils sont particulièrement difficiles à combattre par des armes classiques mais leur maîtrise du processus alchimique en fait de redoutables magiciens. De plus les flammes qui émanent de leurs plumes obligent souvent à ne les combattre qu'à distance.

ACCUEIL INDEX VOTRE COMPTE MANUEL FORUM CRYPTE DES VAINQUEURS CARTE DU SITE HAUT DE PAGE INSCRIPTION